mardi 8 juillet 2014

Sur les terres de Bellevue…


malgré la pluie, plus de  20.000 personnes ont participé au rassemblement  festif et  militant de la coordination des opposants. Comme l’année dernière, les différents forums ont accueilli beaucoup de citoyens soucieux d’information, d’échange et de réflexion. Au court de ce weekend, nous avons partagé beaucoup de temps forts :



-en émotion,  comme l’arrivée des marches de la convergence des luttes vendredi soir aux Ardillères accueillies par Michel Tarin qui a récupéré son bâton de marche parti fin mai du plateau des glières et qui a cheminé en tête du convoi jusqu’à Bellevue ; comme la lecture de la lettre d’un inculpé suite à la manif du 22 emprisonné pour 1 an…

 
-en échange, dans les débats sur les terres agricoles, sur les autres luttes, sur l’après…

-en amitié, autour d’un verre,  de repas,  de salutations et de mots échangés à la croisée de chaque pas, des chansons de Dominique, des concerts, de lanternes qui s'envolent…

 
-en prise de conscience… avec des forums informatifs de grande qualité sur les partenariats publics privés, le projet de grand marché transatlantique, sur le réchauffement climatique…

L’expertise citoyenne est en marche. Elle est plus que jamais nécessaire pour faire faire tomber tous les projets nuisibles et imposés à commencer par celui de Notre Dame des Landes ! Elle est plus que jamais indispensable pour construire d’autres possibles que ceux imposés qui laissent trop de monde sur le côté !

Il nous reste du travail ; nous en sommes conscients et travaillons à semer l’avenir !

 


mercredi 2 juillet 2014

J-4 : que d’agitations…

Les nouvelles s’accumulent.

Marcel s’active à la préparation du week end ; quant à moi, je me rétablis d’une opération du canal carpien en regardant les autres travailler… et en écoutant les nouvelles.

Nouvelles de la justice : celle-ci s’est drapée d’un grand « J » pour Sylvain. Elle a su ne pas tomber dans le ridicule dans l’affaire « violence envers les forces de l’ordre avec  arme » (pour le simple fait d’avoir reculé une remorque pour s’interposer entre manifestants et forces de l’ordre)  en prononçant une relaxe. Elle a su être « juste » dans l’appel au jugement d’expropriation en considérant que l’outil de travail détruit (corps de ferme) ne pouvait se reconstruire d’occasion à côté et de ce fait devait être indemnisé à neuf ! Je souhaite que, malgré les pressions, elle continue à exercer son travail en toute indépendance…

Nouvelles des marcheurs de convergence : nous étions au départ de Flamanville , il y a une semaine, et avons pu assister au déploiement des forces de sécurité face à un petit groupe d’une douzaine de militants pacifistes habillés de gilets fluo. J’admire le courage des anti-nucléaires  de la Manche : s’opposer à l’EPR dans le département le plus nucléaire de France relève un peu du suicide militant mais cela a le mérite d’interpeller, d’être dans les lanceurs d’alerte sur les dérapages de ce projet dont nous ne sommes pas sûrs du succès technique et qui nous coûte déjà 3 fois plus cher  que prévu (3.6 milliards au départ, plus de 9 aujourd’hui). De quoi inciter à militer pour une société plus économe et pour relancer le débat énergétique…


Quelques-uns sont au départ de la ferme des mille vaches… pour dénoncer l’émergence d’élevages industriels allant à l’encontre des attentes sociétales en termes de qualité de nourriture, de conditions d’élevage et d’emploi.
ce qu'on préfère, ce sont des vaches au champ!

Nous pensons à vous tous, en marche, pour dénoncer tout un tas de projets inutiles et appeler à d’autres choses. Ici, les bénévoles s’activent pour recevoir dignement les marcheurs  et les participants du rassemblement.

Nouvelles agricoles où les responsables départementaux (FDSEA, JA, Chambre d’agriculture) écrivent au Président de la République pour dénoncer le « climat de peur, de menaces » éprouvé par les agriculteurs impactés et généré par les jeunes. Ils en appellent à l’Etat pour faire respecter les lois républicaines et communiquer clairement sur le devenir du projet.  Ils font des jeunes leurs boucs émissaires alors que les tensions  sont surtout  le fait d’un clivage syndical marqué entre les signataires de la lettre au président qui se disent opposés au projet mais ne font  concrètement rien pour s’opposer  et le COPAIN qui agit selon ses  convictions et cherche une gestion collective du foncier  pour limiter les agrandissements et laisser émerger des projets agricoles portés par des jeunes (défense de la terre,  constitution d’une réserve foncière pour des projets agricoles de toute sorte (professionnels ou pas), choix d’une agriculture pourvoyeuse d’emploi et durable….). Ils n’ont pas su défendre la terre de Notre Dame des Landes mais revendiquent le fait de la gérer aujourd’hui et demain en en fermant l’accès à tous ceux qui ne sont pas agriculteurs !

Nouvelles des « Ailes pour l’Ouest » qui communique à tour de bras dénonçant les études de réaménagement de Nantes Atlantique financées par le Cédpa, et insistant sur le bon traitement financier accordé aux agriculteurs expropriés qui, de ce fait et par bienséance, ne devraient plus s’opposer. Sous-entendu : « on vous arrose de fric, donc arrêtez de penser, fermez votre gueule et allez ailleurs il y a de la place ! ».  Je retrouve le « Dégage ! On aménage ! » d’il y a 40 ans. Je tiens à dire à M. Mustière que tout le monde ne rêve pas, comme lui, de rouler en 4x4 et d’accumuler du fric au mépris de ses convictions profondes et de l’intérêt général. Nous pouvons faire le choix d’une sobriété heureuse, avec des valeurs humaines que nous avons la chance de partager au quotidien !  Le combat des agriculteurs résistants n’a jamais porté sur le montant des indemnités mais sur le projet lui-même, inutile et imposé à grand renfort de manipulations.  

Heureusement que la conscience citoyenne existe encore chez certains !  Alors rendez-vous vendredi pour l’arrivée des différents groupes de convergence. Les forums débats sont variés et de qualité, tout comme la programmation musicale ! Nous vous attendons…

dimanche 22 juin 2014

Bellevue fait le foin !

Dès l’arrivée du beau temps, Bellevue est entré en effervescence : les tracteurs étaient révisés, la faucheuse préparée, les gens motivés… Dès lors, le chantier de foin pouvait commencer. Les jeunes avaient une dizaine d’ha à faucher et à faire en petites bottes pour assurer l’approvisionnement des animaux de la ferme. 

Une trentaine d’ha étaient fauchés par une équipe d’agriculteurs de la Brière dans le but d’assurer leur stock de foin. En effet, cette année, il  y a peu d’herbe à faucher dans le marais. De plus, celui-ci est menacé par la prolifération de la jussie, plante aquatique envahissante, qui  est en train de le coloniser. Nos collègues briérons voient  donc leurs surfaces agricoles menacées, non pas par un projet d'aéroport, mais par l'inertie des pouvoirs publics dans la prise en compte de cette pollution.
Il ne reste plus qu'à ramasser les petites bottes pour libérer les surfaces prévues en parking, camping et chapiteaux pour le rassemblement du 5 et 6 juillet! C'est au programme de ce week end...

10ième Landes'Art: c'est parti!

Dimanche dernier, nous étions nombreux à arpenter les chemins du Landes'Art et à découvrir ses créations insolites, poétiques ou humoristiques. Sous un magnifique chêne nous attendaient la pelote rouge et son chœur qui ont fait vibrer la fibre militante de chacun en nous chantant "le chiffon rouge" de Michel Fugain.


Extrait:
Accroche à ton cœur un morceau de chiffon rouge
Une fleur couleur de sang
Si tu veux vraiment que çà change et que çà bouge
Lève-toi car il est temps
...
Compagnon de colère, compagnon de combat
Toi que l'on faisait taire, toi qui ne comptait pas
Tu vas pouvoir enfin le porter
Le chiffon rouge de la liberté
Car le monde sera ce que tu le feras
Plein d'amour, de justice et de joie.
...
 
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à venir vous promener sur les beaux sentiers de Notre Dame des landes pour y voir ses merveilles. Vous y ferez de belles rencontres!


 

vendredi 13 juin 2014

Inauguration du Landes’art…et de sa pelote rouge…


800 donneurs de chiffons rouges de toute la France et plus exotique Martinique, Québec, Algérie.
1000m de tissu rouge cousu;
une équipe de 30 travailleurs engagés pour ce projet:  7 couturières,4 photographes, 13 fileurs de la pelote, 2 faiseurs d'affiches pour l'inventaire des donneurs, 2 concepteurs principaux.

Une pelote rouge pleine d'amour qu'on peut embrasser, caresser, regarder…
Une note poétique dans votre bocage aux couleurs de lutte et de solidarité.
Un film sera réalisé cet été pour montrer toutes les étapes du projet.

 
La pelote sera fin prête ce dimanche 15 juin 2014 pour l'inauguration du parcours landes'Art à Notre Dame des Landes.
RDV pour tous les randonneurs à 9h45 devant la maison du sabotier place de l'église.
En hommage aux luttes humaines et pour dire oui à la vie,
autour de la pelote un chœur créé spécialement pour la pelote vous chantera "accroche à ton coeur un morceau de chiffons rouge" de Michel Fugain.
A 12h30 petit apéro et pour ceux qui le veulent pique-nique sous le petit bois.
Venez voir cette belle pelote d'amour le 15 juin ou plus tard, vous avez tout l'été!
bien à vous sofie
sofievinet.fr/en-ce-moment/la-pelote-rouge/

 

vendredi 6 juin 2014

Rennes, de nouveau…




Après Sylvain, jugé en appel à Rennes le 13 mai, nous voilà de retour devant le tribunal pour Romain. Ciel pluvieux, petite foule devant le tribunal… Des élèves de l’école d’architecture ont profité de cet attroupement pour une épreuve d’art plastique (occuper et faire vivre un espace). Nous avons joué le bon public de Roland Garros… Rires, bonne humeur, discussion en attendant  que la Justice travaille. Et dedans, la justice travaillait dur : 12 affaires à examiner dans la matinée. Etait-ce pour cela que le président du tribunal était si cassant , interrompant plusieurs fois l’avocat de Romain en lui demandant de ne pas utiliser le tribunal comme tribune au projet d’aéroport?
 Justice surchargée, juges agacés, mais à qui la faute ? Les militants sont systématiquement criminalisés pour servir d’exemple et casser l’opposition. Romain, lui se contentait parfaitement de sa condamnation (stationnement gênant) , mais non, le procureur de la république, le veut coupable et bien puni.
 A trop vouloir en faire, l’Etat et son président de justice comme il le disait si bien avant d’être élu (référence au discours « moi, président…) se discréditent. Nous voyons bien à qui cela profite !
A la justice de faire respecter son indépendance et de considérer les faits et leur contexte !
Délibéré rendu le 5 aout

mercredi 4 juin 2014

Semis collectif réussi !

C’est sous le soleil que nous nous sommes retrouvés vendredi 30 mai sur  la ZAD pour semer collectivement des terres d’AGO. A l’appel des collectifs COPAIN et Sème Ta Zad, tracteurs, charrue, herse, semoir travaillaient de concert pour emblaver 10 ha et jeter les bases d’une réserve foncière. Le public présent a même pu expérimenter le semis à la volée…


 Cette action a pour but de poser les bases d’un débat sur l’avenir des terres de la Zad, demain, après la victoire… Les agriculteurs impactés ayant négocié à l’amiable avec AGO-Vinci et reçu leur indemnité d’éviction et ayant été également en partie compensés en terres à l’extérieur n’ont pas de légitimité à rester sur ces terres. C’est un principe  que nous voulons faire entendre et comprendre. Cela est issu des règles  juridiques en cas d'annulation de la D.U.P.. 

Il n’est pas question de  laisser des terres en friche mais une gestion collective peut s’envisager.
Incitation à la réflexion citoyenne… ici, à Notre Dame des Landes, en Loire Atlantique.
Pour information, ce département accueillera, à Nantes du 18 au 20 juin, les journées nationales des espaces –test agricoles avec le soutien du conseil général, du conseil régional et de Nantes métropole.  Heureuse initiative  pour remédier à la baisse drastique des installations en agriculture…

Sourions, car ici, à leur porte, existe  un espace-test non officiel et  non reconnu qui ne demande qu’à expérimenter et durer !