dimanche 10 juin 2012

Nos politiques toujours sous surveillance!


Au cours des 15 derniers jours, la campagne pré-législative a battu son plein…parade de tous pour empocher des voix si précieuses pour que tel ou tel camp ait une réelle marge de manœuvre (ah, le vote utile…)… 
rue de la salle des fêtes à Blain

A Blain, la venue du candidat PS sur la 6ième circonscription de Loire Atlantique (à laquelle est rattachée Notre Dame des landes) ne pouvait laisser les agriculteurs indifférents. Un rassemblement s’est donc fait le mercredi 6 juin 20h pour accueillir Yves DANIEL lors de sa réunion électorale tenue à la salle des fêtes de Blain : une vingtaine de tracteurs et au moins 100 personnes l’attendaient.


"l'homme pressé"


Nous sommes calmement entrés dans la salle, après une petite conférence de presse, pour débattre avec le candidat PS. Il nous a fait la fleur de bien vouloir répondre à 3 questions : 3 seulement (« nous ne sommes pas là pour refaire le débat du projet ; d’autres personnes sont venus m’entendre et m’interroger sur d’autres sujets », de façon incomplète (toujours l’art du politique de répondre sans répondre !) et quand la question était trop embarrassante, ouf, camarade Grosvalet était là pour pallier aux lacunes.
 Le plus drôle a été le moment où Y. Daniel a voulu utiliser sa visite aux grévistes pour illustrer le sens du dialogue au PS (pour information, cette visite a été effectuée le 30 mai chez l’un des grévistes par l’entremise de la commission agricole du PS et non à l’initiative d’Y.Daniel). Y. Daniel en parlait donc et faisait valoir le…, « ah je cherche mon mot, je ne le retrouve plus …, ah si, dialogue ». Quand un mot n’est pas dans le vocabulaire et pratique courants de quelqu’un, celui-ci a du mal à l’utiliser, n’est-ce-pas ? 
la banderole d'accueil
 Ne nous berçons pas d’illusions, il faut et faudra toujours continuer à nous battre pour que le dialogue s’instaure sur le projet d’aéroport et que nos politiques répondent vraiment aux questions posées !
Faisons donc entendre nos voix pour que le changement maintenant soit effectif dans tous les domaines…et surtout, surtout, chez nos politiques !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire